Titre: NUIT COSMIQUE
Titre: NUIT COSMIQUE

Techniques: huile sur toile. Dimensions: 40x24 cm

Titre: LIMINALE
Titre: LIMINALE

Techniques: huile sur toile Dimensions: 40x23.5cm

Titre: AILLEURS INCERTAINS
Titre: AILLEURS INCERTAINS

Techniques: huile sur toile. Dimensions: 40x23 cm

Titre: MÉMOIRES ENFOUIES.
Titre: MÉMOIRES ENFOUIES.

Techniques: Huile sur toile. Dimensions: 24.5x20.5 cm

Titre: MÉTAMORPHOSES
Titre: MÉTAMORPHOSES

_huile_sur_toile,_40x40_

Titre: LIMBES
Titre: LIMBES

Techniques: huile sur toile. Dimensions: 34x27 cm

Titre: LE VIF DE LA BÉANCE
Titre: LE VIF DE LA BÉANCE

Techniques:huile sur toile Dimensions: 24.5x27.5 cm

Titre: DÉSIRS.
Titre: DÉSIRS.

_huile_sur_toile,_40x40_-_Copie

Titre: AU SEUIL
Titre: AU SEUIL

Techniques: huile sur toile. Dimensions: 27.5x24.5 cm

Titre: NUS PERDUS
Titre: NUS PERDUS

Techniques: huile sur toile. Dimensions: 37x24.5 cm

LIMINALES

DÉMARCHE:

Saisir l’invisible, voilà l’objet de LIMINALES.

Sur des tissus et des papiers fins marouflés sur toile ou sur bois, l’artiste peint des visions sublimées de corps en lambeaux, de fleurs sexuelles, d’animaux de la nuit des temps.

 

La lumière solaire et lunaire de la Caraïbe imprègne les couleurs et crée des atmosphères étranges peuplées de formes chimériques. Les œuvres, propices au voyage intérieur, nous font entrer dans un ailleurs au-delà de tout exotisme.

Liminales, du latin, limen, le seuil, qualifie ce qui se perçoit à peine. Des détails dessinés ou peints recouvrent les surfaces, cachant par des touches fines et inextricables des corps écorchés et des paysages silencieux habités de créatures incertaines.

Visibles de l’intérieur ou dans leur enveloppe, des corps entremêlés introduisent l’imaginaire dans le réel et vice-versa. Ailleurs, des bleus célestes où flottent des nuages exaltent les chairs rougies et invitent à l’envol.

Tout est fluctuant, toujours prêt à se défaire pour se recomposer autrement.

Ainsi les œuvres sont-elles des portes ouvertes, au seuil desquelles, le regard peut percevoir le mystère de soi et de la nature du vivant. Elles incitent à s’intérioriser, à cheminer vers l’intime où la chair du désir tisse des liens subtils avec l’âme.

 

Octobre 2014